dimanche 27 septembre 2015

2015,le temps a passé,c'est l'automne dans la forêt de Fontainebleau.Les végétaux avec un astérisque sont identifiés par Gigi.

Deux promenades aux alentours de la mare à Piat,parcelle 880.

Ce sont les dernières images d'automne.





Arbre remarquable:Le chêne sessile Eugène Sue,route du Luxembourg

Il a perdu deux grosses branches mais la vie continue.

Une mauvaise photo mais une rencontre à signaler..Le papillon Citron vit une année,il fabrique une substance qui le protège du gel.Ce jour là il profitait du soleil de décembre.
La mare à Piat.

Compte tenu de l'état des nénuphars,je pense qu'ils n'ont pas fleuri cet été.  Erreur ils ont fleuri.

Un voile de brouillard recouvre la forêt de Fontainebleau.

Dans la forêt on trouve une multitude de petites mares alimentées par les eaux de pluies.

Etonnant ce rocher.





Cette année plusieurs grands arbres se sont abattus sur le sentier.

Le sol et les plantes sont parsemés de petites toiles d'araignées.





Dans la parcelle 880,route de la mare à Piat, un chêne sessile remarquable.  Trois images.

C'est un de mes chênes préférés.




Petit chêne couvert de mousses et de lichens.

Hêtre.


Sur le bord de la mare à Piat.

On va se promener ailleurs.
Dans la forêt de Fontainebleau,le Rocher de la Combe. Parcelle 151.

Abri de carriers.

Des hêtres bien accrochés à la paroi rocheuse.









Belles formes,belles couleurs.





Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau,parcelles 151 et 152.

Un drôle de promeneur.

Ce pin porte les traces de nombreux "câlins"de cervidés et de sangliers.





Bien sûr ce n'est pas Rembrandt mais quand même.

Fin de la promenade.
Près du carrefour d'Achères,parcelle 620.

Une série de petites mares.







Sur le bord de cette mare,une touffe de jonc.

Cet amadouvier  suspendu comme une cloche.

Tout mignon ce petit amadouvier.

Les houx scintillent dans la lumière automnale.



Fin de la promenade.
Aux alentours de la route de la plaine de Macherin,parcelles 730 et 731.

Un pin à tuiles.











Un éventail de bois.

Un restaurant de printemps pour les cervidés.

Une place originale.


Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau:Le Rocher Fourceau. Parcelle 71.



Sur la ligne de crête on trouve des petites mares.

Ce pin a été  perturbé dans son développement.

Une mare.particulièrement jolie.



Le versant nord du Rocher Fourceau.
Encore le versant nord.

Toujours le versant nord.

Sur la crête,des rochers remarquables.







Bien calé contre un pin maritime.



En bas la route de Valmy.

On quitte le Rocher Fourceau.
Dans la forêt de Fontainebleau,route du Marquis,parcelle 611.
                                                                          Le royaume des amadouviers
Celui- ci a atteint leur taille maximale:50 cm de diamètre.

Le dessous de son chapeau.



Petit esprit perché.



Dans un petit sac du chasseur Ôtzi,découvert momifié en 1991,on a identifié un nécessaire à feu avec de l'amadou.



On quitte la route du Marquis.
Dans la forêt de Fontainebleau :Les gorges d'Apremont.    Sur le sentier bleu n°6 un imposant balai de sorcière.

Les chaos rocheux d'Apremont.

Une série de rochers remarquables.







Un Bel Oiseau de pierre.

Un espace qui convient aux bouleaux.

Escargot perché.

Un pin maritime...

...qui a eu un développement bien difficile.   Sentier bleu n°6.






Un bouleau  couvert de lichen.



Un peu de dentelle.



La mare aux sangliers.



Parmi les rochers d'Apremont, les traces des anciennes carrières. On va se promener ailleurs.
Vous vous souvenez peut être des cartes postales Yvon. Elles existent toujours.



Un tête à tête qui va durer longtemps.

Partie de cache cache avec le soleil.

De beaux voiles blancs.



Petit bonhomme chapeauté.

Peut être une clavaire.

Sur un tapis vert.

Une autre carte postale Yvon.

Une épeire diadème se restaure.
Dans la forêt de Fontainebleau le petit bassin de la mare d'Occident.

Au hasard d'une promenade.


Un Esprit de la forêt est en train de surgir de terre.

Souche-Dragon.

Le Fuligo septica,un myxomycète.

Sur le tronc d'un hêtre mort.
Dans la forêt de Fontainebleau,la mare d'Occident.   Parcelle 781.

Avec la sécheresse de l'été les rochers qui peuplent la mare ont surgi de l'eau.

Callitriche.



Lemna.






Détail d'un arbre mort,près de la mare d'Occident.
La mare aux fées.  Le niveau de l'eau est particulièrement bas,cet été 2015 elle devait être à sec.

Une bande de terre a émergé et sépare la mare en deux bassins.

Aux alentours de la mare aux fées le charme"Le Musette".

Petite caverne à champignons.





Champignons élégants.

L'automne est bien avancé mais on trouve encore quelques fleurs :une linaire commune.
Dans la forêt de Fontainebleau:Les Hautes Plaines. Superbe diaclase.



Un jeune bolet à pied jaune.

Les torsions de la forêt.

Myxomycètes.    Je cherche en vain le nom de la petite bestiole.

Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau:Les Gorges de la Solle.



Clitocybe laqué  Comestible.

Ce hêtre qui a basculé développe des branches suppléantes.

Même procédé pour ce houx .

Cette mare au bord de la Route de la Reine était à sec l'été dernier.




Un festival de hêtres.....

.....tous plus beaux....

....les uns que les autres.

Il surgissent dans un océan de fougères.

Un accidenté de la vie.

Deux arbres morts,

peut être des genévriers,compte tenu de leur forme. On quitte les Gorges de la Solle.
Dans le secteur des Hautes Plaines.

       Bolet pied rouge ou blafard.

Herbe aux perles*.

Hericium clathroides.

Un champignon assez rare.

Amanite tue-mouches.      On quitte les Hautes Plaines.
Dans les alentours du Rocher Canon.

Juste joli.

Une peluche en mousse.

Une belle lumière.

Téléphore terrestre.

Plan large.

Deux petites mignonnes,des calaments.

Un peu floue mais mignonne quand même.
Compagnon blanc*. Plante femelle.

Morelles*.

Venu d'Asie,un Anthurus d'archer.

Images d'ambiance.

Une loupe chapeautée de vert.

Rassemblement.




Ce hêtre a apposé son sceau sur un rocher.




Petites Souchettes.



Grandes souchettes.        On quitte le Rocher Canon.
Dans la forêt de Fontainebleau, la parcelle 242. Aux alentours de la zone incendiée.

L'érosion crée des formes étonnantes.

Pour les formes étonnantes on peut aussi compter sur les arbres morts.

Peut être une image pour la méditation.

On va se promener ailleurs.
Visite au chêne bonzaï du Rocher Canon pour voir comment il a traversé cet été sec et caniculaire.

Si je me fie à son apparence il se porte bien.

Sur le parking du Rocher Canon on trouve de jolies fleurs et aussi beaucoup de détritus.......

Ce minuscule escargot s'est "amarré"à un trèfle.

De belles couleurs d'automne pour cette menthe.



Véronique en épi.

Hélianthème commun*.   Les dernières visites d'automne des insectes.   On va se promener ailleurs.
Dans La forêt de Fontainebleau,la parcelle 778.



Balai de sorcière perché sur un pin.

Trouvée route des Ventes Barbier. Ce n'était pas la peine de garder la liste puisque çà n'était pas la bonne adresse.
Dans la forêt de Fontainebleau, la parcelle 57.





Une araignée chasse à l'affût au milieu d'une toile en nappe horizontale. On voit  l'araignée.de face.

L'euphraise,une de mes fleurs préférées.

Trèfle intermédiaire*.





Lézard des murailles.  Une espèce protégée.

Avec le temps qu'il fait il peut encore prendre quelques bains de soleil.  Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau, la parcelle 777.  Ce grillon des bois mâle s'est invité sur mon sac à champignons.

Molinie bleue.



Une épeire diadème vue de face .

Une autre vue de dos.

Un bébé limace,5mm de longueur.

Drôle d'oiseau.

Euphorbe.

Ces jours ci il y a plein de coulemelles.

Le bousier. En voyant ses pattes on comprend pourquoi il marche lentement et se retrouve sur le dos sans pouvoir se redresser. Vous pouvez le remettre sur pied,il ne vous en sera pas reconnaissant mais ce sera une excellente chose pour lui.   

Coprin blanc de neige.        Il pousse sur des excréments d' animaux.