dimanche 3 janvier 2016

Promenades dans la forêt de Fontainebleau l'hiver 2015-2016 .

Dernières images de l'hiver.Le printemps s'annonce,les grenouilles ont pondu leurs oeufs.

Une souille de sangliers.

    



Une solution quand la place manque pour le développement des branches.

Un grattoir très fréquenté.



La"galette"de terre s'est détachée du rocher.  Poids du houx+sécheresse de la terre.L'arbre peut encore développer des stratégies pour continuer à vivre.

Trois sculptures de la nature.

     

Maintenant on passe au printemps 2016 dans un nouvel article.
Promenade sur le sentier bleu n°12, entre la route Solférino et la route de Chailly à Samois.   Cette photo a des couleurs bizarres.

Amusants.

Les arbres sont obligés de cohabiter avec les rochers.

Cette portion du sentier bleu n°12 est peuplée en majorité de houx et d'épicéas communs.

    



Les mousses y sont très abondantes.



Encore et toujours......

......du vert.

Sur ce tronc on voit des traces de branches.    Fin de la promenade.
Petite promenade à partir de la maison forestière des Huit Routes.

Pour le Land Art c'est un début.



Une ambiance.

Ce rocher est  "craquant".

Couleurs.

Formes..

Le chêne "Le Feu d'Artifice" Mon appareil photo et moi ne sommes pas capables de faire une bonne photo de l'ensemble de l'arbre, vous trouverez une superbe photo de lui sur le blog "FONTAINEBLEAU-PHOTO".

A côté de lui.

Fin de la promenade.
On sort de la forêt de Fontainebleau pour une promenade au bord de la Seine,à Héricy.

De grosses trognes.

Saule marsault.

Je ne connais pas le nom de cet arbre.

Escortée ou cernée?



A chacun son chemin.



Pleins feux sur la Vedette.

Devenues indésirables.

Elles ont intérêt à se cacher.



Fin de la promenade.
Promenade dans le secteur de la mare aux Couleuvreux,parcelle 645.

Ce pin doit s'accommoder de la présence d'un rocher pour poursuivre sa croissance.

Rocher perché



Mignon ce petit.

Vue d'ensemble.

Gros plan sur un détail .

Un sphinx qui ne vient pas d'Egypte.



Un beau chaos.

La statue du commandeur surgit des profondeurs de la terre.   Cf; le Don Juan de Molière .  

Batracien.

Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau,promenade aux alentours de la route de la mare aux Corneilles.Parcelle 159.





C'est le grand festival .....

......des mousses.











On n'a pas envie de le contrarier.



Photo prise par Gigi.         Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau beaucoup d'arbres remarquables,vivants ou morts.

Une loupe originale.

Plan large.

Gros plan.



Une autre loupe originale.

Pour les couleurs et les formes.


Une habitation qui a beaucoup servi.

L' ancrage typique du hêtre.

Ce hêtre, couvert d'amadouviers, continue à développer un petit houppier.







A chacun son style.        Fin de la série sur les arbres remarquables.
Dans la forêt de Fontainebleau,le Mont Ussy,un festival de rochers .



Poupoule.





En attendant les promeneurs.



Masque de soie.


Ce hêtre tombé à terre a développé de nouvelles branches pour retrouver la lumière.

Il est préférable d'être un rocher plutôt qu'un arbre.

L'érosion a façonné des sculptures,

des figures étranges.

Pour les couleurs.



Serpent de pierre.

Noisetier,fleur femelle.

Fleurs mâles et femelles.

Fin de la promenade.
La forêt de Fontainebleau,parcelle 170.







Un "esprit" de la forêt.

Un pin penché mais toujours vivant.





Un arbre remarquable:Le Président,au carrefour de la croix de Souvray.

Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau,parcelles 159 et170.

Poisson de pierre.







Venez voir!

Sans commentaire.




Dans la forêt de fontainebleau,la mare aux Corneilles,parcelle 170.



Une ambiance de forêt "sauvage"....

....alors que nous sommes au bord de la Route Ronde.



Une souche remarquable.

Des tapis de mousses.



Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau,promenade au Mont Ussy.

Les mystères de l'érosion.

Somptueux.

Un détail du rocher.

Un perchoir pour l'envol.

Trop nombreux pour se cacher derrière un pin.



Un amélanchier ovalis,arbre protégé en Ile de France,poussait dans cette cavité.Il a été coupé,erreur, acte de vandalisme......?

Couleurs....





Fin de la promenade. Détail d'un tronc de chêne.
Promenade dans la parcelle 137,aux alentours de la route d'Occident.

Perce-neige.



Un bouleau qui a eu une vie difficile...

...il s'en est sorti en développant un tronc suppléant.





Imposant.

Le même .

Un pin "acrobate".
Petite sculpture.

Un bel habit vert.

Un de mes rochers préférés.





Venu d'une autre planète.

Tapis dans les fougères.



La promenade se termine avec ce minotaure mâle.
Au hasard d'une autre promenade dans la forêt de Fontainebleau.

Petit animal en mousse.



Impressionnante cette souche.



Fin de la promenade.
Promenade sur les bords de l'étang de Samoreau.

Un bel étang.

De nombreux oiseaux.



Les rochers qui affleurent lui donne un charme particulier.



Aiguilles de givre.

De superbes couleurs.

Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau,le Rocher de la Combe.   Le 15 janvier, juste après l'averse de neige.    

Un ancien front de taille.

Hérisson de pierre.





Comme on peut le voir c'était une toute petite averse. de neige.

Traces du travail des carriers.







Fin de la promenade.
La forêt de Fontainebleau,près de Thomery,dans la parcelle 84.  Janvier 2016.

Un chêne remarquable.  Visible depuis la Route de la Rivière.

Vestiges de l'époque où la parcelle 84 faisait partie d'une propriété privée. 



Pâquerette.

Encore des vestiges.



La nature se réinstalle.

Un chêne à cuve.

On trouve de nombreuses souches imposantes.



Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau,la Gorge aux Merisiers. Janvier 2016.

Abrités du froid par une souche.





Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau,la mare aux Pigeons et ses alentours.

Deux pins sylvestres qui avaient un ancrage racinaire fragile se sont abattus.

Au bord de la mare aux Pigeons.Un épicéa de Sitka dont les basses branches sont, chaque année, noyées dans les fougères.Je veille à le dégager des "mangeuses" de lumière.



Sur le bord de la mare aux Pigeons.Un vieil alisier de Fontainebleau qui se "bagarre" pour rester vivant.

Dans la forêt de Fontainebleau,parcelle 781,en lisière nord de la zone incendiée.





Le temps est doux......





Fin de la promenade.
Premier jour de l'hiver sur la route des Hauteurs de la Solle et ses alentours.





Le séneçon commun profite de la douceur du temps.



Le long de la route des Hauteurs de la Solle,un beau balai de sorcière.

Comme nous sommes dans une Réserve Biologique Intégrale tous les arbres morts restent en place.

A leur façon ils racontent l'Histoire de la forêt.



Sur cette souche on trouve des traces d'incendie.