jeudi 29 mars 2018

Printemps 2018,promenades dans le parc et les jardins du château de Fontainebleau.

Dans le parc du château de Fontainebleau,mai 2018,la végétation est luxuriante,le soleil et la pluie se sont succédé.

Sur les arbres beaucoup de lierre,pas de souci,le lierre n'est pas une plante parasite.

Je ne sais pas à quoi sert cette construction.

Un beau tilleul à petites feuilles.



La grande prairie.

Plantain lancéolé.

Les fruits des bourses à Pasteur.

Superbe graminée.



Bave de coucou,indispensable pour le développement de certains insectes.

Lierre terrestre.

Fin de la promenade dans la "jungle".
Dans le parc du château de Fontainebleau,fin avril 2018,des fleurs et des arbres.

Bugle rampante,pour découvrir sa beauté on a besoin d' une loupe ,c'est le cas pour beaucoup d'autres petites fleurs.

Cerfeuil sauvage.

Lamier blanc,il ne pique pas.

Herbe à Robert.

Cardamine des prés.

Le pissenlit,après la floraison .

Le pissenlit:les fruits secs sont accrochés à des aigrettes servant de voiles pour l'envol.



Trèfle rouge,superbe ce rouge.



Géranium mou.

Marronnier d'Inde.

Platanes et marronniers.

Tilleuls à grandes feuilles.  Fin de la promenade.
Dans le parc du château de Fontainebleau,fin avril 2018.

La grande prairie du parc du château de Fontainebleau.

Le ru de Changis ,visible dans le parc du château de Fontainebleau.













Fleurs de marronniers.

Des centaines de têtards ont éclos.





Une grande consoude a poussé au bord de l'eau.    Fin de la promenade.
Le 24 mars 2018,première promenade de printemps dans les jardins du château de Fontainebleau.

Les houppiers des superbes platanes à feuilles d'érables qui ornent les jardins du château de Fontainebleau.

Dans les hauteurs des platanes ont voit les corneilles qui gardent leur distance à l'égard des humains.Les corneilles du jardin des plantes de Paris se laissent approcher à 2-3 mètres elles ont compris qu'elles ne risquaient pas de se faire tirer dessus. 

Regardons la cime des arbres.

Les platanes qui bordent l'étang aux carpes.

Ce pin sylvestre a développé de belles draperies.

A la périphérie du jardin anglais.



Une petite cane qui fait des ronds dans l'eau.

Une poule d'eau reconnaissable à sa"plaque rouge".

Il n'y a pas de doute,c'est bien le printemps.

Les mouches commencent à se montrer.

La ficaire fleurit au printemps puis elle disparait sous terre jusqu'au printemps suivant.

Rencontre avec une charmante jeune femme. Fin de la promenade.