mardi 25 juin 2019

Promenades dans la forêt de Fontainebleau,été 2019

DANGER. Les bouteilles en verre ou en plastique,les canettes de bière sont des pièges mortels pour les insectes.Si vous en voyez ramassez les et, surtout, n'en jetez pas.
Promenade dans la forêt de Fontainebleau,dans les alentours de la mare à Piat,été 2019,le 6 septembre 2019.

Bonne nouvelle,malgré la sécheresse persistante il y a encore des limaces qui grignotent des champignons.

Un minuscule insecte que je ne connais pas.

Sur le tronc d'un bouleau mort un myxomycète: Reticularia lycoperdon (Enterium lycoperdon).

La mare à Piat.

Un nénuphar a réussi à fleurir.

Deux petites grenouilles.

Bien belle cette mare.

Un jonc épars (Juncus effusus).

Dans le secteur beaucoup d'arbres morts.

Route de la mare à Piat un chêne remarquable;C'est un des chênes que je préfère mais comme vous pouvez le constater"il ne va pas très bien".



Fin de la promenade.
Promenade dans la forêt de Fontainebleau,la mare aux boeufs,été 2019,le premier septembre.

Un chêne pédonculé remarquable.

Le gland du chêne pédonculé avec son long pédoncule,c'est logique.



Ce qui habituellement est une ile.

L'hottonie des marais (Hottonia palustris) a terminé sa floraison.

Land art.



Une étrange fructification.

Un "bouquet" de massettes.

Les gousses de graines de l'iris des marais (Iris pseudacorus).
Des nénuphars mais pas de fleurs cette année.

Un jonc épars (Juncus effusus) a "capturé"des graines voyageuses.

Un chanvre d'eau (Lycopus europaeus) avec des bracelets de fleurs autour de sa tige.

Des potamots.



Les plaques rocheuses du fond de l'étang sont visibles.



Un arbre mort,première version.

Un arbre mort,seconde version.

Cet arbre devait être coupé,il s'est abattu avant d'être coupé.

Des racines aériennes "façon mangroves".

Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau,secteur de la plaine de Macherin,été 2019,le 29 août.

Un superbe frêne commun,Fraxinus excelsior.

En dessous il y a un nid d'insecte.

Un insecte rare dans la forêt de Fontainebleau,la mantispe commune (Mantispa styriaca)

La mantispe commune en France.Carte adressée par André Lequet.Pour faire connaissance avec cette petite bestiole consulter son site.                                                                 Fin de la promenade.
Promenade dans la forêt de Fontainebleau,aux alentours de la station d'écologie forestière,été 2019,le 22août.

La verge d'or,une vivace qui comporte de nombreuses espèces.

Arbre aux papillon (Buddleia de David). Un arbuste qui n'est peut être pas aussi "écologique" qu'il le parait. A son propos lire l'article de Wikipédia.

La saponaire officinale (Saponaria officinalis),une plante qui fait mousser l'eau.

Amanite rougissante (Amanita rubescens).

Un champignon à manger BIEN cuit.

Dans la forêt profonde.

Un petit secteur où plusieurs hêtres sont dans cet état.

Un opilion,avec ses grandes pattes c'est un rapide.

Fin de la promenade.
Promenade dans la forêt de Fontainebleau,été 2019,aux alentours de la station d'écologie forestière de Fontainebleau,début août.

Une plante annuelle,l'ortie royale (Galeopsis tetrahit).

Il est logique de voir une chrysomèle du Galeopsis sur un Galeopsis tetrahit.

C'est l'époque de la reproduction et les chrysomèles du Galeopsis (Chrysolina fastuosa) sont nombreuses.





Ce criquet n'est pas craintif.

Une aubaine pour des tas de petites bestioles.

Une inconnue s'est posée sur ma botte.

Un nécrophage: Nicrophorus vespilloides.Un fait très rare,un coléoptère qui prend soin de sa progéniture.  Voir l'article d'André Lequet sur le nécrophore ensevelisseur.

Une plante considérée comme invasive le raisin d'Amérique (Phytolacca americana).

Un hêtre qui met toute l'énergie dont il dispose pour continuer à vivre.
Ce hêtre qui penche a pu à se caler sur ses voisins.

Un ancrage singulier pour ce hêtre.

Sur le thème "gueule cassée".

Au bout de la route ,le carrefour de la Madeleine.

Je ne peux que trouver cette souche attendrissante.

Sur le sentier des traces à déchiffrer.

Le long de la route Bezout un hêtre vraiment remarquable.

Les graines du séneçon jacobée sont prêtes pour l'envol.

Une poilue,la punaise des baies (Dolycoris baccarum).

Fin de la promenade aux alentours de la station d'écologie forestière de Fontainebleau.


Promenade dans la forêt de Fontainebleau,le Mont Pierreux,été 2019,le 21 juillet.

Cette énorme souche est celle d' un érable,étonnant!

Une sauterelle juvénile s'est posé sur une verveine officinale.

Un contenant qui a rempli son office.

Une espèce d'arbre peu courante dans la forêt de Fontainebleau: "Un if".

Tout petit escargot accroché à une herbe.Avec la sécheresse la vie est dure pour les escargots.

Un inconnu.

Scrophularia nodosa.

Les graines de la scrophularia nodosa.

Toute en délicatesse,la campanule.

Prête à l'assaut.

Un "morceau" de paysage.

Ce pin sylvestre, qui était mort, a été coupé.On peut voir que la forme de son tronc était étrange.Peut être un programme génétique qui s'est pris les pieds dans le tapis.

Fin de la promenade.
Promenade dans la forêt de Fontainebleau,la mare aux Corneilles,été 2019,le 18 juillet.

Un chêne très remarquable.

Variation de couleurs.

Peu à peu la mare aux Corneilles se vide.



Une libellule passe,elle ne s'attarde pas.

Les carex gardent une belle allure.



Un petit brin de magie.

"Home sweet home"

De petites étendues d'eau disséminées.



En bordure de la mare aux Corneilles un charme déploie ses "grappes" de graines.  Fin de la promenade.
Promenade dans la forêt de Fontainebleau,aux alentours du carrefour de la vallée de la Chambre,été 2019,le 12 juillet.

Le "panier" de graines d'un ail sauvage.

Les insectes sont des architectes.

Un chêne s'est écroulé.

La punaise arlequin affiche des couleurs dissuasives.

Deux charançons très occupés.Il y a en a un minuscule qui tente un accouplement......

Un tabac d'Espagne mâle (Argynis paphia),il se fait rare cette année.

En bordure de la parcelle 281.



Une minuscule fleur,la verveine officinale.

L'aigremoine eupatoire,(Agrimonia eupatoria) a mis ses graines.

Fin de la promenade.
Promenade dans la forêt de Fontainebleau,plaine de Macherin,été 2019,le 8 juillet.

Les bouillons blancs parsèment la plaine de Macherin.

Un demi-deuil,Melanargia galathea.C'est le papillon que je vois le plus souvent en ce moment.

Un petit coin avec des campanules.

Un autre petit coin avec des oeillets des Chartreux,Dianthus carthusianum.

Sur une vipérine un azuré de la bugrane,Polyommatus icarus ,une femelle.

Un cheval de bois s'élance vers le ciel.

Liseron.Voir un article très intéressant à son sujet sur le site : Sauvages du Poitou.

Une araignée aux aguets.

Des graines prêtes à s'envoler.

Majestueux ce pin sylvestre.

Un beau cadeau pour les petits habitants de la forêt.

La plaine de Macherin a un air un peu tristounet,peu de fleurs et peu d'insectes,la nature a besoin de pluieFin de la promenade.
Promenade dans la forêt de Fontainebleau,le Mont Pierreux,été 2019,le premier juillet.

Laitue vireuse,Lactuca virosa.

Cette laitue vireuse mesurait 2 mètres.

Visite d'une sauterelle.

La coupe des graines du géranium sanguin,Geranium sanguineum.

C'est un brin étrange.

Le silène,Brintesia circe.

Le silène n'est pas craintif,j'ai continué ma promenade et lui n'a pas bougé.

Chênes.

Punaise des bois ,une juvénile.

Un syrphe sur un millepertuis hérissé,Hypericum hirsutum.

Fin de la promenade.
Promenade dans la forêt de Fontainebleau,le Mont Pierreux,été 2019,le 30 juin.

Sur le tronc d'un pin.

Après une mue d'araignée il reste une carapace vide: L'EXUVIE.On distingue bien l' emplacement des chélicères et des pédipalpes de l'araignée.

Un bourdon en plein repas.

Un syrphe ceinturé,Episyphus balteatus.

Un lézard des murailles.

Un autre lézard ,prudent.

Finalement il fonce pour aller se cacher dans un creux de la souche.

Trèfle des prés,Trifolium pratense.

Un peu de douceur .

Une visite sur une phalangère  rameuse,Anthericum ramosum.

Une forme élégante.

Séneçon jacobée,Jacobea vulgaris.        Fin de la promenade.
Promenade dans la forêt de fontainebleau,aux alentours de la station d'écologie forestière de Fontainebleau, parcelle 381,été 2019,le 23 juin.

Fourreau construit par un insecte.

Une petite mouche tentée par une crotte d'oiseau.

Une corée marginée.

Les petits hêtres au bord des routes ont été étêtés,ils continuent leur croissance en formant des houppiers plumeaux.

Belles couleurs pour ces chrysomèles (Chrysolina fastuosa)



Une araignée-loup transporte ses petits.

Venus d' une autre planète.

Lepture à suture noire,une femelle.

Pour faire un vrai festin il convient de plonger la tête première.

Sur une fleur de ronce un longicorne en cours de développement.

Un hêtre à cuve.
Un hêtre remarquable,route Bezout,parcelle 381.

Le houppier du hêtre remarquable.

Un accidenté de la vie.

Des arbres morts laissés en place ,la forêt et ses habitants en tirent profit.

Des hêtres ont poussé à partir de la souche.

Un cousin de l'araignée,l'opilion.La différence radicale avec elle c'est qu'il n'a pas de venin.

Le damier athalie.  j'en ai vu plusieurs,ils semblent en pleine période de reproduction.

Une épeire conique,cyclosa conica.

Pour faire connaissance avec l'épeire conique et avec les araignées vivant en France  vous pouvez consulter le livre d'Alain Canard et Christine Rollard.

L'épeire conique,face ventrale.On distingue bien le cône sur son abdomen.

Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau,route du Gros Fouteau, été 2019,le 21 juin.

Mouron rouge,Lysimachia arvensis,une plante annuelle.

Trèfle blanc,Trifolium repens.

Un cocon et une petite bestiole,il reste à comprendre le scénario.

Un cocon qui a été habité.

Oecophore nervurée,Alabonia geofrella,un microlépidoptère.Deux bestioles posées sur elle.

Une élégante striée,pomatis elegans. Je sais la photo est floue.

Oxalis corniculé,Oxalis corniculata,

Une araignée-loup transporte ses petits.

Elle fait partie de la famille des lycosidés.

Laitue sauvage,lactuca serriola.

Fin de la promenade.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire