jeudi 23 juillet 2015

A la lisière de la forêt de Fontainebleau,la plaine de Sorques et les bords du Loing.

A la lisière de la forêt de Fontainebleau,la plaine de Sorques et les bords du Loing.  Mi- septembre 2018.                                                          Un opilion (une femelle) ,ce n'est pas une araignée,il a deux yeux situés de part et d'autre d'une petite protubérance ronde,il ne fabrique pas de soie et n'est pas venimeux,celui-ci a dû se séparer d'une de ses pattes. En France il y a 130 espèces.

Au loin une grande aigrette fait comprendre à une foulque qu'elle doit s'éloigner.

Des salicaires,reconnues par Gigi.

Polypore soufré,un redoutable ravageur de chêne.

Au fil de l'eau,le Loing.





Sur le bord du Loing Gigi a repéré des fleurs de houblon.

Un arbre magnifique que je ne me lasse pas de photographier.

Dans l'arbre une trace de l'inondation au printemps 2016

Caloptérix vierge, mâle .

Une noiraude longe le bord de l'étang.

Une mouche,trop difficile à identifier.

Un insecte de la famille des syrphes,du genre eupeodes.  Fin de la promenade.
A la lisière de la forêt de Fontainebleau,la plaine de Sorques et les bords du Loing. Mi -août 2018.

Une phalène du sureau (sa chenille se nourrit de feuilles de sureau).

En regardant le ciel.

Alors que dans la forêt de Fontainebleau les fleurs se font rares, dans la plaine de Sorques, constellée d'étangs, les fleurs résistent mieux à la sécheresse.  Une carotte sauvage.

L'onagre,une plante bisannuelle.

L'eupatoire chanvrine,une plante vivace.

La vesce,une plante fourragère.

Un pommier couvert de pommes.

Un petit bois généralement inondé.

Une toute petite chrysomèle.

Une aubépine

La saponaire (herbe à savon).

Sur le bord d'un petit étang.

Bouillon blanc visité par un syrphe.
Cet escargot de Bourgogne(espèce protégée) s'est enfermé dans sa coquille pour se protéger de la sécheresse.

Clématite des haies,une plante grimpante ligneuse.

L'étang principal.

Autre point de vue de l'étang principal.



Une punaise arlequin sur une carotte sauvage. André Lequet a fait une étude très complète sur cette petite bestiole.

Dans un petit étang.



Longeant la plaine de Sorques:Le Loing.





Draperies.

Sur le bord du Loing des arbres remarquables.

Gigi m'a dit qu'il s'agissait d' un érable négundo,un émigré de parc.

Fin de la promenade de mi-août 2018.
Dans la plaine de Sorques,début  août 2017

L'écaille chinée,elle vole le jour et la nuit.





En bordure des étangs.







Un bouquet de bouleaux.

Cardère ou cabaret des oiseaux. Les "récipients" sont vides,la pluie se fait rare.

Les oiseaux se sont regroupés par espèces : les cormorans.

Les oies Bernaches.

La silhouette caractéristique d'une sterne en train de pécher.



Ce rocher est habituellement immergé mais à cause de la sécheresse il est visible, le niveau des étangs est très bas.  Fin de la promenade d'août 2017.
Dans la plaine de Sorques,le Loing,octobre 2016,après une inondation au printemps et une sécheresse en été.







Après la sécheresse de l'été 2016 des îlots se sont formés sur le Loing.Pendant la période d'inondation qui a précédé divers objets,grands et petits ont été charriés par le courant. 









Le frêne a traversé les événements climatiques.




La plaine de Sorques et les bords du Loing.Nous sommes à l'automne 2016.Après une inondation au printemps 2016  la plaine de Sorques a subi une longue période de sécheresse estivale

Dans cette zone les arbres ont habituellement les pieds dans l'eau

L'étang principal.

Ce n'est pas le monstre du Loch Ness mais c'est un début.







Les anciens ont bien résisté.



D'un peu plus près.





Fin de la promenade d'octobre 2016
La plaine de Sorques ,début avril 2016.       Sur le bord du Loing,pour la lumière.

Lamier blanc.   Il ne pique pas,ce n'est pas une ortie.

Le grand étang.

On revient au bord du Loing.


Hirondelles ou martinets.

Un arbre inconnu....

......qui fait des belles fleurs.     Gigi m'a dit que c'était un frêne commun.

Près de l'observatoire une oie bernache pas vraiment sauvage.Elle a pourtant intérêt à être vigilante.



    Lierre terrestre.

  

Véronique.

Lamier pourpre,une fleur qu'on ne remarque pas et pourtant......

C'est bien le printemps.

    

Sur le bord du Loing....

.....beaucoup d'arbres étonnants.

Le courant est puissant.


Les canards restent prudemment près des berges.     Fin de la promenade d'avril 2016.
Quelques promenades entre 2012 et 2015.  Le Loing qui borde la plaine  de Sorques.



La Poule d'eau a peut être trouvé un endroit pour installer son nid.


C'est le printemps.

C'est l'hiver.

Des habitants de la plaine de Sorques.  Le vanneau huppé.

La Foulque.


Le Cormoran déploie ses ailes. On dit qu'il les fait sécher.



Les Oies Bernaches passent.



Une colonie de vanneaux huppés.

Héron cendré.

Grande Aigrette.

Chevalier Culblanc.

Mignonnette.

Il y a du monde.

Martin Pécheur caché dans les feuilles.

En automne,l'helvelle crépue pousse.





Les zones généralement inondées toute l'année.







Les étangs. L'hiver.

L'été.

L'automne.