dimanche 30 décembre 2018

Promenades dans la forêt de Fontainebleau,hiver 2018-2019

Dans la forêt de Fontainebleau,au nord de la route de la Plaine du Rosoir,le 8 mars 2019.



Quelques rochers remarquables.













Traces du travail des carriers.



L'érosion d'un rocher a fait surgir une forme peu banale.

Une mare toute en longueur,enjambée par un petit alisier torminal.
Fin de la promenade.
On sort de la forêt de Fontainebleau pour faire une promenade à l'étang de Samoreau. Nous sommes le 3 mars 2019.

La pie a "restauré" son nid dont il ne restait que des vestiges deux mois plus tôt.

Les fleurs du printemps s'ouvrent peu à peu: Un pissenlit.

Une véronique.

Un cyclamen qui a sauté la barrière d'un jardin déploie ses feuilles.

Fleurs mâles d'un saule.

Au bord de l'étang de Samoreau.

Sur l'étang de Samoreau.



Plumage d'un cormoran, en période nuptiale .

Un oiseau rare se promène autour de l'étang de Samoreau.





Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau,hiver 2018-2019,le Mont Ussy.



Les formes et les couleurs des rochers sollicitent notre imagination....





La forêt de Fontainebleau recolorée.

Original.

Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau,hiver 2018-2019,dans les alentours de la route de la Hase.

L'érosion,une sculptrice.

Pour clore un tout petit creux de rocher une "bestiole"a maçonné un mur de grains de sable.La "grotte" est maintenant abandonnée mais il reste des vestiges d'occupation.

Quelques rochers.





Dans une vasque rocheuse.

Les papillons citrons sont sortis de leur hivernation,il est temps pour eux de se reproduire.

De "charmants"rochers.



A la surface d'une petite mare.

Cupules de glands.

Fin de la promenade.
On sort de la forêt de Fontainebleau pour aller admirer l'exposition de Marianne Broggi à la Maison des Associations à Fontainebleau .Elle nous invite à rêver en compagnie de ses insectes fantastiques réunis dans un cabinet de curiosités.

Les coulisses de l'exposition de Marianne Broggi.



On commence notre visite avec la Punaise Masquée.On peut la considérer comme une "proche parente" d'une punaise réelle.

Maintenant on entre dans un univers imaginaire avec le Friscaratops,un insecte fantastique.

Marianne Broggi aime particulièrement le Friscaratops.



Quand on s'intéresse aux insectes réels ou fantastiques on est impressionné par la puissance  et la beauté du Friscaratops

En ce qui concerne le Scarabée d'Or, sa beauté reste discrète

Comme le Friscaratops,le Casse Noisette est très impressionnant.

Le Casse Noisette fait  aussi partie des préférés de Marianne Broggi.

Regardé sous cet angle le Casse Noisette a un air "tout mignon".

Tout en douceur, le bombyx Cotonneux
L'Aspidomorpha Bimaculata.A sa façon lui aussi est impressionnant.

Le Phaneus Démon.Un insecte équipé pour être un redoutable guerrier.

Le Phosphorus avec ses longues antennes.

L'Acromis Sparsa avec ses pattes munies de crochets.

Le Scarabée Arbre.Avec une telle ramure j'imagine que c'est un mâle.

On se rapproche du monde réel avec la Coccinelle Ocellée.

Fin de la visite aux insectes fantastiques de Marianne Broggi.On les laisse dans le cabinet de curiosités, sous la protection des petits esprits de la forêt.  
Dans la forêt de Fontainebleau,hiver 2018-2019.Une fois n'est pas coutume,une promenade avec des verres colorés.























Fin de la promenade.
Sortie hors de la forêt de Fontainebleau,l'étang de Samoreau est éclairé par un discret soleil d'hiver,nous sommes le 26 janvier 2019.









Un rocher superbe.

Tout près de l'étang  de Samoreau un petit chaos rocheux.

Tiges d'arbustes gainées de mousse.

Les foulques sont très actives,peut être le début de la période des accouplements.



Pour les formes et les couleurs.



Fin de la promenade.
On sort de la forêt de Fontainebleau pour aller voir l'étang de Samoreau un jour de brouillard,nous sommes le 25 janvier 2019.

J'aime bien cette ambiance.

Traces de la neige tombée il y a deux jours.



Les foulques tracent de grands V à la surface de l'eau.



Sur les bords de l'étang de Samoreau la nature fait une pause hivernale.





Compte tenu du niveau de l'eau on peut admirer les formes des rochers .





Fin de la promenade avec cette pie venue inspecter son nid de l'année précédente.
Dans la forêt de Fontainebleau,hiver 2018-2019,le 20 janvier 2019,dans les alentours de la station d'écologie forestière.



Un minuscule escargot,2-3mm.

Une forme suggestive.

Un secteur principalement occupé par des hêtres.

Tous les hêtres sont "équipés de chaussettes vertes".







En dépit de ce panneau, le parking de le station d'écologie forestière est parsemé de déchets divers.

Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau,hiver 2018-2019,le 18 janvier 2019,le Restant du Long Rocher dans sa partie Est,aux alentours du sentier bleu n°11.

Pas besoin de commentaires,il reste juste à admirer les rochers.






















Malgré la sécheresse et la canicule de cette année 2018 ce secteur de la forêt de Fontainebleau est resté très vert.



Les callunes sont couvertes de givre.

Magique.

Pour ce rocher deux versions.



Un rocher à la forme évocatrice......

Au milieu des rochers

Au milieu des rochers,une autre version.

Après une nuit de gel.





Une mésange charbonnière.   Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau,hiver 2018-2019,le 3 janvier 2019,en direction de la partie EST du sentier bleu n°11.

De somptueux chaos rocheux occupent le secteur.















Des points de vue qui méritent un arrêt.



Cette image qui s'est glissée là par erreur illustre le lieu du début et de la fin de la promenade.
Identifié avec l'aide de Gigi:Asplenium tricomanes.

Un petit champignon lumineux:La trémelle.

Des formes, des couleurs,des ROCHERS.







Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau,hiver 2018-2019,le 28 décembre 2018,Le Restant du Long Rocher,aux alentours du sentier bleu n°11.

Des rochers particulièrement beaux.











Un lichen a sorti ses "cornes".

Encore de beaux rochers.





Ce rocher s'est calé contre un pin.

La partie du Restant du Long Rocher qui a été ouverte à la lumière.       Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau,hiver 2018-2019,le 27 décembre 2018,parcelle 124.

La forêt de Fontainebleau transformée en forêt enchantée.















On retrouve la forêt de Fontainebleau dans des couleurs plus naturelles.

Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau,hiver 2018-2019,le 24 décembre 2018,secteur de La Tillaie.

A l'arrière plan une loupe.

Gros plan sur la loupe installée sur un tilleul.

Un hêtre avec un développement bizarre.

La branche centrale de ce hêtre s'est développée comme si elle était un tronc avec des racines qui ont poussé à l'intérieur du tronc porteur,faisant éclater son écorce.

Des hêtres remarqués.





Une "décoration"dont ce hêtre se serait bien passé.

Cette bouteille d'eau des équipes de France de handball n'a rien à faire dans une forêt.   Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau,hiver 2018-2019,le 22 décembre 2018,le Puits du Géant.

Coprins disséminés.

Un cheval pour un échiquier.

La forêt s'est assoupie,ne la réveillons pas.

Un hêtre atypique.

Une minuscule bestiole (2-3 mm)

Petit train d'amadouviers.

"Décoration"pour la forêt.  Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau hiver 2018-2019,le 10 janvier 2019,dans le secteur du Mont Ussy.

Des coupes qui ont suscité des réactions.

Coupe d'un hêtre imposant dans la parcelle 272.



Formation d'une niche sur un chêne.

Un chêne sessile remarquable à lisière de la parcelle 272.

Une mini série sur des petits rochers.







Une "union"entre un pin et un chêne qui ne date pas d'hier.       Fin de la promenade.