vendredi 29 juin 2018

Promenades dans la forêt de Fontainebleau,été 2018.

Forêt de Fontainebleau,juillet 2018,les huit routes,un carrefour fréquenté par les corneilles.

Petit papillon (entre 20 et 30 mm),de la famille des hespériides.

Une vivace,la phalangère rameuse.

Encore un Demi-deuil,ils sont très nombreux.

Le liseron a trouvé un support.

Petit coléoptère,un oedemere ochracé femelle (7 à 12 mm) .

Un pin sylvestre s'est abattu.

Dans les arbres une forme étrange.

Compagnon blanc,un pied femelle.

Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau,dans les alentours du carrefour des huit routes. Cardère sauvage (cabaret des oiseaux) ,inflorescence immature.

Quelques beaux chênes.

Téléphore fauve (1cm),un ami des jardins,sa larve mange des insectes nuisibles aux plantes.Il me semble que c'est une femelle en train de pondre.

Damier athalie,ils sont nombreux à voler actuellement.

Que du vert.

Un chêne avec un développement compliqué.

Une vivace poilue,la Circée de Paris (herbe aux sorcières).

Cette année les fougères aigle ont des allures de géantes.

Mélampyre et bourdon des champs.

Stellaire holostée,une vivace aux tiges anguleuses.

Dans les herbes,naissances d'araignées.

Oeillet velu (dianthus armeria), une plante annuelle ou bisannuelle.

Un accouplement de Demi-deuil.La femelle a le revers des ailes plus coloré.

Bouillon blanc.Diverses légendes lui sont associées. Voir le site"La Plume de l'Oiseau-Lyre".

Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau,parcelle 781,juin 2018. C'est la saison des nids pour la nouvelle génération d'araignées.

Un printemps 2018 où la pluie a été abondante.Il y a encore de l'eau dans la mare située près de la zone incendiée  en 2015.

Une petite épeire (5mm) : La diodie tête de mort.Son cycle de vie est annuel.

La diodie à tête de mort,face ventrale.

Plume et callune en bouquet.

Sur le millepertuis une misumène variable (8-11mm).

Misumène variable.

Un lézard des murailles.Il a dû se séparer de sa queue d'origine,sa nouvelle queue est dépourvue d'écailles.  Fin de la promenade.
Forêt de Fontainebleau,juin 2018,dans les alentours du carrefour des Huit Routes.Avec un printemps où le soleil et la pluie ont alterné la végétation est luxuriante.

La lampsane commune,une plante annuelle.

Une jolie forme aérienne.

Un flou qui me plait.

Gigi m'a indiqué le nom de cette fleur: Une benoite commune.Elle a été considérée comme une plante magique et a été utilisée par des exorcistes pour chasser le diable.

Une jeune sauterelle s'est perchée sur les graines de la benoite commune.

Une mouche verte,peut être la lucilie soyeuse,une nettoyeuse de la planète terre.

Bestiole en bois.

Un petit sylvain,la photo est nulle mais c'est la première fois que je le vois.

Ce matin,beaucoup de soleil.  Fin de la promenade.

mercredi 4 avril 2018

Promenades dans la forêt de Fontainebleau,printemps 2018.

Forêt de Fontainebleau,dans les alentours du parking de Belle Croix.

Première rencontre avec une épeire anguleuse.Je sais la photo n'est pas bonne mais on la reconnait.

Méligèthes sur une fleur de ronce.

Superbe chêne.

Tout près du chêne.

Le chaos rocheux qui s'est éboulé.

Au premier plan un chêne.

Sauterelle ponctuée sur une ronce.

Un longicorne.

Un assistant jardinier,le syrphe ceinturé.

Fin de la promenade.Comme d'habitude j'ai rempli un sac de déchets.
Forêt de Fontainebleau,dans  les alentours du carrefour de la Couronne.

Au premier plan des charmes.

Pas de problème de sécheresse la mousse est verte.

Petit rocher.

Agélène à labyrinthe.

Agélène postée devant son tunnel.

Fin de la promenade.
Forêt de Fontainebleau,printemps 2018,dans les alentours du carrefour du Grand Duc.  Un poilu,le hanneton de jardin.

Un criquet,pas encore au stade adulte.

Véronique officinale,la fleur.

Véronique officinale,les feuilles.

Mélampyre.

Pour la forme.

Bousiers morts.Ils sont restés coincés dans une bouteille en verre.Merci les humains!

Une épeire diadème.

L'épeire diadème,elle est poilue et ses pattes sont épineuses.

Une allure originale.

Un volis.

Floraison d'une graminée.

Un énorme champignon. Fin de la promenade.
Forêt de Fontainebleau,printemps 2018,dans les alentours de la route du château. L'arabette avec ses minuscules fleurs.

Macrophia montana ou mouche à scie,la "scie" lui sert à découper les feuilles.Sur cette image c'est une femelle.

Macrophia montana, au premier plan un mâle,à l'arrière une femelle.

Méligèthe en plein repas.

Arion intermedius,une tout petite limace qui pratique l'autofécondation.

Un charançon,le péritèle gris,un découpeur de feuilles qui a autre chose à faire que prendre la pause pour une photo.
La forêt de Fontainebleau,au printemps 2018,se transforme en océan de verdure.









Un insecte intéressé par une graminée.


Petit collier argenté de profil.

Petit collier argenté.


Ce petit escargot s'est suspendu à une toile d'araignée pour manger des feuilles en train de se décomposer,elles sont peut être plus appétissantes pour lui.

Le grémil ,une plante avec de toutes petites fleurs,elle va produire des petites graines très dures.On la surnomme "herbe aux perles".

Une tétragnathe.

Une tétragnathe,face ventrale.   Fin de la promenade.
Forêt de Fontainebleau,dans les alentours de la mare aux Pigeons.

Cet alisier de Fontainebleau, au bord de la mare aux Pigeons, avait été classé " arbre remarquable",il a fini par mourir.Il reste néanmoins remarquable pour la forme et la grosseur de son tronc.

La mare aux pigeons avec les couleurs du printemps.

Le tronc de cet alisier de Fontainebleau s'est brisé mais l'arbre a développé de nouvelles branches qui se sont couvertes de feuilles.Malgré sa blessure il continue à manifester son énergie vitale.

Les feuilles de l'alisier de Fontainebleau .

Un rocher chapeauté.

La mare aux Pigeons.

Racines de pin.

Ce pin sylvestre  poursuit son développement "en table".

Ce petit châtaignier commence à fleurir.

Un dragon de bois s'élance vers le ciel.

Encore un pin sylvestre qui n'a pas supporté les neiges de l'hiver 2017-2018.

Superbe rocher le long d'un sentier bleu entretenu par les AFF.

Les robiniers sont couverts de fleurs.  Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau,aux alentours du carrefour de Paris.Un bouquet de pimprenelles. Gigi m'a indiqué le nom des fleurs que nous avons vues au cours de notre promenade.

Une fleur de pimprenelle.

Un épi de sainfoin.

Vues de près,des fleurs de sainfoin.

Tragopodon,étamines gainées de noir

Un arbre qui a peut être été coupé pour des raisons de sécurité.

Un chêne remarquable.

Cette araignée a un look de tétragnathe.

Un chêne qui "réduit sa voilure".

Traces d'un déracinement d'arbre.

Une pardose transporte son cocon de ponte. Fin de la promenade.
Le Gros Fouteau,forêt de Fontainebleau,début mai 2018.

Petit champignon accroché à une souche.

Une Néottie nid d'oiseau alimentée par un champignon qui est lui même alimenté par les racines d'un feuillu (hêtre).

Une fleur de Néottie nid d'oiseau.

Superbe hêtre.

Un abri avec balcon.

Pardose.


Un beau cadeau pour les petites bestioles de la forêt.   Fin de la promenade.
Début mai 2018 dans la forêt de Fontainebleau, les alentours du carrefour Louis-Philippe.Un terrain soigneusement fouillé par les sangliers.

Les ronces déploient leurs feuilles et leurs épines.

Une belle chesnaie.

Les genêts à balais sont en pleine floraison.

Voute verte.

Vesce des bois ou des haies.

Feuilles de la vesce.

Un écrin vert pour ce chêne.

De droite à gauche,un chêne à deux tiges,un hêtre,un charme.

La bugle rampante,une fleur à regarder de près pour voir qu'elle est belle.

Une sauterelle ponctuée toute jeunette.Elle est végétarienne.

Fin de la promenade.Sur le parking Louis-Philippe j'ai rempli de déchets un sac poubelle de 30 litres.
Forêt de Fontainebleau,route des hauteurs de la Solle,mi-avril 2018.

L'épine noire,elle fleurit et ensuite elle développe ses feuilles.

La fontaine du Mont Chauvet.

Résultat des pluies très abondantes de l'hiver 2017-2018,le bassin de la fontaine du Mont Chauvet est rempli d'eau.

Une germination d'érable de couleur atypique pour la forêt de Fontainebleau.

Hêtre,marronnier d'Inde,épine noire.

Bourgeon de hêtre.
Un chablis.

Un volis sert d'appui au lierre.

Dans les hauteurs une sculpture d'antilope à longues cornes

La carcasse de ce magnifique chêne,"Le Samson", résiste au temps qui passe.On peut voir  le hêtre qui s'est abattu sur lui il y a 3-4 ans.   Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau, début avril 2018,le Mont Pierreux,parcelles 281 et 287.

Un Tircis mâle qui s'est installé au soleil pour guetter les femelles qui volent en quête d'un partenaire ,reproduction oblige,Si un autre mâle passe sur son territoire il sera attaqué, le vainqueur du combat s'installera sur le poste de guet.Références:"Article de Jean-Pierre Moussus,Université de Lyon,Département de biologie animale".

Parmi les charançons l'apion pomonae ,un végétarien vorace.

Gros plan sur l'apion pomonae.

Belles formes,belles couleurs.







Une "bestiole" de bois.

Une autre" bestiole" de bois.

Le genre de ciel que j'aime.


Impressionnant.

Une pardose forestière mâle.Actuellement les pardoses ont fait leur apparitions,elles sont nombreuses à circuler sur la litière forestière qui constitue leur terrain de chasse .

Corydale à tubercule creux.  Fin de la promenade.
Dans la forêt de Forêt de Fontainebleau,début avril 2018,parcelle 279 et 281.

Le lamier pourpre,une plante comestible,le bourdon est d'accord.
Le long du mur du cimetière de fontainebleau.

A la lisière de la parcelle 279, le mur du cimetière de Fontainebleau.

Le mur du cimetière.

C'est pas vraiment la joie.

Pin et prunus.

Corydale, c'est la première fois que je la vois dans la forêt.

Sur une souche.

L'anémone nemorosa qui fleurit avant que les feuillus ne recouvrent de leur ombre le sol de la forêt.

Cheval de bois.

Un pissenlit qui a fleuri plus tôt que ses "collègues".

Fin de la promenade.
Première promenade de ce printemps 2018 dans la forêt de Fontainebleau.Secteur du rocher de la Salamandre.



Un pin sylvestre couché mais vivant.

Trace de l'impact des chutes de neige de l'hiver 2017-2018.

Des rochers avec une structure particulière.


.


Système racinaire d'un pin sylvestre qui s'est abattu.



Le Rocher de la Salamandre.





Un rocher superbement coloré.

Gigi m'a dit que les traces laissées sur ce rocher provenaient d'un tir d'obus.          Fin de la promenade.