vendredi 29 juin 2018

Promenades dans la forêt de Fontainebleau,été 2018.

Forêt de Fontainebleau,à partir du carrefour des gorges de Franchard,parcelles 121 et 123.

Ambiances dans ce coin de la forêt de Fontainebleau.





Un superbe rocher.

Un abri de carrier.

Point de repère pour les "explorateurs".

Front de taille de carriers.

Fruits de l'alisier de Fontainebleau.

Un pin maritime qui a dû réduire la circonférence de son tronc.

Des troncs,des couleurs.  Fin de la promenade.
Forêt de Fontainebleau été 2018,dans le secteur du Gros Fouteau.

Belle forme,belles couleurs.

Une bête à cornes.

Ambiance dans la forêt ce matin là.

Fils de soie.

Traces d'une " réunion" de taupes.
Atterrissages de graines .

Myxomycète.

Ce hêtre s'est écroulé mais il semble avoir conservé assez de racines enterrées pour rester vivant,à suivre......

Impressionnant.

Grande libellule.

Un balanin.

Le balanin est un charançon.  Pour faire sa connaissance consultez le site d'André Lequet.

Fin de la promenade.
Forêt de Fontainebleau,été 2018. Aux alentours du parking du Cabaret Masson.    La sécheresse .......

Dernières fleurs de cirse exploitables pour les insectes.

Une forme élégante.

Original mais pas souhaitable pour un chêne.

Un épicéa s'est abattu.

Une guêpe (oxybelus)

Sculptures naturelles sur un rocher.

Un magnifique chêne sessile.



Petite série sur des rochers qui me plaisent particulièrement.









Fin de la promenade.
Forêt de Fontainebleau,été 2018,route du sommet,parcelle 123.

Symbole religieux.

Une clairière le long de la route du sommet.

Vestiges d'une construction.

Un petit bouleau qui supporte mal la sécheresse.

Lierre suspendu.

Vestige du travail des carriers.


Le long du front de taille.



En route vers la lumière.

Toujours le long  du front de taille.



Les sentiers bleus 7 et 8 passent par la route du sommet.

Un champignon a résisté à la sécheresse et à la canicule.  Fin de la promenade.
Forêt de Fontainebleau,été 2018,en route pour le carrefour du pin sylvestre.

En laissant vagabonder notre imagination.





Une épeire diadème.

Carrefour du pin sylvestre.

Fin de la promenade.
Forêt de Fontainebleau,été 2018,en chemin vers la mare d'Occident,parcelle 781.

Au printemps,alternance de pluies et de soleil,les graminées sont florissantes.

On approche de la mare d'Occident.

Une linyphie,face ventrale,très nombreuses dans la forêt de Fontainebleau.

Mare d'Occident.

Lentille d'eau et petite bestiole.

Système racinaire de l'utriculaire commune.

L'utriculaire commune.

Fin de la promenade.

Forêt de Fontainebleau, juillet 2018,promenade dans une zone de coupes sur une platière située dans la parcelle 781, pour l'ouvrir à nouveau à la lumière et rétablir une lande sèche.

Présence de rumex,une plante pionnière.

De nombreux bourdons sur les bruyères.

Probablement des bombus licorum qui s'installent dans un nid souterrain.

Une partie de la zone dégagée.

Un petit rocher.

Un autre secteur de la zone de coupes avec des fougères.

Quelques pins ont été laissés en place.

Graminées.

Les graminées et les fougères se partagent la zone, en fonction de l'humidité du terrain.

Un houx a fait surface.

Les herbes ont été broutées.

Une forme évocatrice.

Les bruyères se glissent entre les branches.  Fin de la promenade.

Forêt de Fontainebleau juillet 2018, près du carrefour des huit routes.  Une vivace,la phalangère rameuse.

Encore un Demi-deuil,ils sont très nombreux.

Le liseron a trouvé un support.

Petit coléoptère,un oedemere ochracé femelle (7 à 12 mm) .

Un pin sylvestre s'est abattu.

Dans les arbres une forme étrange.

Compagnon blanc,un pied femelle.

Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau,dans les alentours du carrefour des huit routes. Cardère sauvage (cabaret des oiseaux) ,inflorescence immature.

Quelques beaux chênes.

Téléphore fauve (1cm),un ami des jardins,sa larve mange des insectes nuisibles aux plantes.Il me semble que c'est une femelle en train de pondre.

Damier athalie,ils sont nombreux à voler actuellement.

Que du vert.

Un chêne avec un développement compliqué.

Une vivace poilue,la Circée de Paris (herbe aux sorcières). Un article très intéressant à son sujet sur le site Zoom Nature News n°107.

Cette année les fougères aigle ont des allures de géantes.

Mélampyre et bourdon des champs.

Stellaire holostée,une vivace aux tiges anguleuses.

Dans les herbes,naissances d'araignées.

Oeillet velu (dianthus armeria), une plante annuelle ou bisannuelle.

Un accouplement de Demi-deuil.La femelle a le revers des ailes plus coloré.

Bouillon blanc.Diverses légendes lui sont associées. Voir le site"La Plume de l'Oiseau-Lyre".

Fin de la promenade.
Dans la forêt de Fontainebleau,parcelle 781,juin 2018. C'est la saison des nids pour la nouvelle génération d'araignées.

Un printemps 2018 où la pluie a été abondante.Il y a encore de l'eau dans la mare située près de la zone incendiée  en 2015.

Une petite épeire (5mm) : La diodie tête de mort.Son cycle de vie est annuel.

La diodie à tête de mort,face ventrale.

Plume et callune en bouquet.

Sur le millepertuis une misumène variable (8-11mm).

Misumène variable.

Un lézard des murailles.Il a dû se séparer de sa queue d'origine,sa nouvelle queue est dépourvue d'écailles.  Fin de la promenade.
Forêt de Fontainebleau,juin 2018,dans les alentours du carrefour des Huit Routes.Avec un printemps où le soleil et la pluie ont alterné la végétation est luxuriante.

La lampsane commune,une plante annuelle.

Une jolie forme aérienne.

Un flou qui me plait.

Gigi m'a indiqué le nom de cette fleur: Une benoite commune.Elle a été considérée comme une plante magique et a été utilisée par des exorcistes pour chasser le diable.

Une jeune sauterelle s'est perchée sur les graines de la benoite commune.

Une mouche verte,peut être la lucilie soyeuse,une nettoyeuse de la planète terre.

Bestiole en bois.

Un petit sylvain,la photo est nulle mais c'est la première fois que je le vois.

Ce matin,beaucoup de soleil.  Fin de la promenade.