vendredi 14 juin 2019

Arbor&sens dans la forêt de Fontainebleau,au fil des saisons,à partir de juin 2019.

Arbor&sens,dans la forêt de Fontainebleau,printemps 2020,le 15 mai .

Certaines espèces d'orchidées fleurissent,une céphalanthère à feuilles étroites.

En l'absence de visiteurs les allées se couvrent de fleurs.


Une autre orchidée,la Platanthère à fleurs verdâtres.

Deux fleurs femelles d' un pin sylvestre.

Une Diodie tête de mort (Zilla diodia) ,5mm,installée sur sa toile.

Le lézard vert vient se réchauffer au soleil.

C'est un lacerta bilineata.

La plaque où étaient présentées les différentes espèces de chênes qui avaient été plantés est tombée.

Fin de la promenade avec Lasiommata megera,une femelle.
Arbor&sens dans la forêt de Fontainebleau,hiver 2019-2020,le 3 mars.

Derniers vestiges des cousins du blob,photographiés pour la première fois le 10 octobre 2019.

Un petit diplopode du genre Cylindroiulus . Une caractéristique: Il a deux paires de pattes par segments.

Il est dépourvu de venin à la différence de ses cousins les chilipodes.

Un bourgeon de châtaignier attaqué par un parasite.



Une larve inconnue.

Un collembole,Entomobrya albocincta,un recycleur de la forêt,un à deux millimètres de long.

Deux crustacés terrestres,des cloportes.

Clausilie.

Une clausilie en train de se nourrir.

Un joli petit amadouvier.

Fin de la promenade.
Arbor&sens,dans la forêt de Fontainebleau,hiver 2019-2020,le 18 janvier.

Ces tentatives de coupe sur ce noyer noir me font penser qu'il a été confondu avec une autre espèce probablement l'ailante.

C'est une promenade au ras du sol que je vous propose.

Des mousses.

Les vestiges d'un champignon.

Deux "charmants"collemboles.Leur régime alimentaire en fait des contributeurs précieux au bon état de la forêt.

Sur votre gauche un petit collembole blanc.

Une racine essaie de refermer ses blessures.



Une larve inconnue.

Un cocon occupé.

Fin de la promenade.
Arbor&sens dans la forêt de Fontainebleau,automne 2019,le 7 décembre.

Myxomycètes déjà photographiés le 10 octobre 2019 et le 24 novembre 2019. Des cousins du "blob"qui est étudié par Audrey Dussutour.

L'enveloppe des sporocarpes se perce et les spores sont libérés.

Peut être un autre myxomycète.

Incrustations de feuilles de fougères sur un amadouvier.

Images d'ambiance.





Un petit rameau de châtaignier avec ses fleurs.

Sur un champignon.

Un cône de mélèze.

Fin de la promenade.
Arbor&sens,dans la forêt de Fontainebleau,automne 2019,le 24 novembre.



Sur le sommet d'un petit pin coupé,je suppose que les cristaux blancs sont des grains de résine.

Un lactaire.A votre gauche vous pouvez voir un collembole.

Les cousins du Blob, photographiés le 31 octobre 2019 , ont bien changé.Audrey Dussutour m'a dit qu'ils avaient sporulé (fabriqué des spores). Je pense qu'il s'agit de Leocarpus fragilis. Il est de la même famille que le blob (Physarum polycephalum).Audey Dussutour avait des raisons de me dire qu'ils étaient cousins.

Les sporocarpes marrons,pourvus d'un pied vont se trouer et libérer les spores qu'ils contiennent.I

Sur  une branche étalée par terre deux collemboles,le plus grand:Orchesella cincta est poilu.

Probablement des russules feuille morte (Russula xerampelina).

Des champignons qui résistent bien au froid:Les clitocybes nébuleux.

Tout vert.

Sous l' écorce.....Je pense qu'il s'agit de myxomycètes.

Je ne me souviens pas avoir vu cette association de couleurs pour un champignon.

  Fin de la promenade.
Arbor&sens,dans la forêt de Fontainebleau,le 31 octobre 2019.

Un bel ornement d'Arbor&sens: Un cotinus royal.

Un superbe cèpe de Bordeaux

Encore présents: Une scabieuse colombaire et un syrphe.

Myxomycètes, 4 images.

Dans la forêt de Fontainebleau je suis à la recherche d'un myxomycète "Physarum polycephalum " surnommé le Blob par Audrey Dussutour,Elle l'étudie dans un laboratoire sur la cognition animale du CNRS .

Selon l'expression d'Audrey Dussutour " ce sont de beaux cousins du Blob".

Sporocarpes en formation.Ils vont changer de couleur,se trouer et libérer les spores.  Je continue mes recherches pour trouver un Blob.

Ambiance dans la hêtraie.





Fin de la promenade.
Arborescence,dans la forêt de Fontainebleau,le 8 septembre 2019.

Les aiguilles du séquoia continuent de sécher.

Les scabieuses colombaires sont abondantes.

La callune.

Cette année les callunes sont magnifiques.

Fin de la promenade.
En route vers Arbor&sens, dans la forêt de Fontainebleau,le 10 août 2019.

Au bout du chemin on aperçoit le tronc du séquoia géant d'Arbor&sens.

Sur le sentier un hêtre s'est écroulé.

Un dernier regard en arrière sur le hêtre.

Le séquoia géant montre des aiguilles qui ont séché.La sécheresse et la canicule sont en cause.

Après plusieurs tentatives pour la nommer j'aboutis à:"c'est peut être un sympetrum".


C'est exceptionnel, les libellules sont rarement présentes sur le site d'Arbor&sens.

La tanaisie commune (Tanacetum vulgare) n'a pas l'air de souffrir de la sècheresse.

La pardose forestière a trouvé un poste d'observation.

La punaise des baies (Dolycoris baccarum). En ce moment j'en ai vu à plusieurs reprises.

C'est une punaise poilue.

Fin de la promenade avec cette orchidée qui se dessèche (Epipactis helleborine).
Arbor&sens,dans la forêt de Fontainebleau le 3 août 2019.      Gousses de genêt.

Les graines ailées du séneçon jacobée.

Près des bruyères un amaryllis (Pyronia thithonus),un mâle.

Des robiniers sont en train de pousser sur les sentiers d'Arbor&sens.

Une araignée-crabe à l'affut.

Une mouche à moustaches (Famille des Asilides),une femelle.  Peut être de l'espèce Neoitamus socius.

Une autre mouche à moustaches.

Un sentier d'Arbor&sens.

Plan rapproché sur le chêne.

Ce bousier vient d'atterrir et va s'enfouir dans la litière.

Les épicéas de Sitka souffrent de la sécheresse.

Sur une carotte sauvage la "Mordelle"la plus commune:"Variimorda villosa".

Fin de la promenade avec l'accouplement de deux Tabacs d'Espagne.
Arbor&sens dans la forêt de Fontainebleau,le 6 juillet 2019.

Une pisaure monte la garde  près de ses petits.

On aperçoit les petits de la pisaure agglutinés et le cocon de ponte.

La panthère (Pseudopanthera macularia) en train de butiner les bruyères.

Dans un autre buisson d'autres petites araignées viennent de naitre,pas d'araignée protectrice en vue.

Un lézard se cache dans les herbes.

Un superbe hêtre.

Le séquoia géant d'Arbor&sens.

Décidément il y a des gens qui continuent leur entreprise de destruction du séquoia d'Arbor&sens.

Syrphe ceinturé,Episyrphus balteatus.

Après l'épisode de canicule la sécheresse persiste.Arbor&sens commence a avoir un petit air tristounet,peu d'insectes et de fleurs.   Fin de la promenade.
Arbor&sens,dans la forêt de Fontainebleau,le 9 juin 2019.
L'épicéa du Colorado couché au sol a réussi à redresser sa cime.
Gérôme a fait un brin d'humour....
.......à propos de cette très mignonne petite mouche. Elle fait partie du genre Sapromyza,environ 330 espèces.
Bien dodue .
Minuscules charançons très occupés.
Platanthère à fleurs verdâtres,platanthera chlorantha.
Acrobate.
Les cerisiers tardifs ,prunus serotina, sont une espèce invasive dans plusieurs secteurs de la forêt de Fontainebleau et en particulier dans Arbor&sens,un certain nombre ont été coupés,d'où les  branches mortes qui émergent.
Un escargot des jardins en plein repas.
Chèvrefeuille des bois,lonicera periclymenum. Pour butiner ses fleurs une longue trompe est nécessaire.
Le grémil officinal,lithospernum officinale.Le diamètre de la fleur est de 4-5mm.
Fin de la promenade.
Arbor&sens,dans la forêt de Fontainebleau,le premier juin.  Pour la période antérieure à juin 2019 concernant Arbor&sens, voir dans la colonne "Archives"l'article crée en août 2015.

Arbor&sens,forêt de Fontainebleau,image d'ambiance.

Polygale commun,polygala vulgaris.Une plante vivace.

Il m'avait semblé que c'était une sauterelle,une juvénile.Erreur c'est un grillon,un juvénile.

Une araignée-crabe.

L'araignée-crabe,face ventrale.On voit très bien ses deux chélicères et ses deux pédipalpes.

Le petit bonhomme de bois est fidèle au poste.

Une épervière piloselle,pilosella officinarum.

L'épervière piloselle,gros plan sur le capitule.

L'épervière piloselle,gros plan sur les bractées.

Un insecte a aménagé un abri.

Un couple de mégères,le mâle est à votre droite.

Fin de la promenade, avec un peu de plastique en prime.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire